Bryan Adams Has Gone Quiet, and not responding to Canadians.

 

BDSQuebec logo

 

 

Bryan Adams

admin@bryanadams.com

info@feldman-agency.com

vinny@feldman-agency.com

olivia@feldman-agency.com

 

Montréal, 12 Octobre 2017

Dear Bryan Adams,

The BDS Québec Coalition would like to know if you will be performing in Israel on the 4th, 5th & 6th of December 2017.

In 2014, you courageously defended the population of Gaza: at that time, they were suffering simultaneously from a merciless blockade as well as the effect of their second war in fewer than five years, that had killed thousands and injured tens of thousands of civilian people.

Not all Israelis are responsible for the suffering of Palestinians, just as not all Mississippi residents are collectively responsible for the extremely discriminatory and homophobic measures introduced by their governor. In addition, some may think that music has nothing to do with this entire issue…

Nevertheless, boycott has proven to be a respectable, useful and legitimate tactic to oppose illegal and unjust government policies and practices. By refusing to perform in Mississippi, and despite the personal sacrifices involved, you have joined the many artists before you that have taken this symbolic stand. By doing so, you contribute to the enhancement of the situation, whether in Mississippi, Palestine or elsewhere.

This letter is in line with the demands from the Palestinian civil society. Inspired by the South African anti apartheid struggle, Palestinians in 2005 called for a boycott of Israel until it ends its injustices and upholds human rights.

Since 2014, the situation has only further deteriorated. Palestinians live under segregation conditions, with major movement difficulties within the territories occupied by settlers, and with reaching or leaving Gaza completely impossible.

During this time, too, Israel has multiplied its settler population to over 750,000 in the occupied West Bank, while at the same time banishing over 140,000 Palestinians from living in occupied East-Jerusalem, despite their having being born in the city. In 2016 alone, Israel demolished or seized 1,093 Palestinian-owned structures throughout the West Bank, including East-Jerusalem, leaving 1,600 Palestinians homeless, nearly half of whom are children[1].

This year marks a decade since the start of Israel’s illegal siege on Gaza, where two million Palestinians live in dire conditions. And last March, a United Nations report stated that “evidence supports beyond a reasonable doubt the proposition that Israel is guilty of imposing an apartheid regime on the Palestinian people, which amounts to the commission of a crime against humanity”.

The call to solidarity with the Palestinians has been heard and supported by thousands of artists and celebrated cultural figures from all over the world including Israel. A collective of 500 Montreal artists has committed to answering the call to boycott, including, Lhasa, Gilles Vigneault and Richard Desjardins.

On the international level, supporting the call for boycott are artists such as Annie Lennox, Lauryn Hill, Sinéad O’Connor, Cat Power, Cassandra Wilson, Vanessa Paradis, Natacha Atlas, Aziza Brahim, Roger Waters, Elvis Costello, Brian Eno, U2, Massive Attack, Jello Biafra, Jason Moran, Richard Bona, Eddie Palmieri, Salif Keita, the late Gil Scott-Heron and John Berger. We also find Alice Walker, Gillian Slovo, Naomi Klein, Susan Sarandon, Emma Thompson, Mira Nair, Ken Loach, Mike Leigh, Danny Glover, Peter Brook or Jean Luc Godard: they are well aware of the injustices suffered by the Palestinian people, and have refused to go to Israel as a symbol of solidarity.

We urge you to listen to this call, and to add your name to the list of artists who, rather than standing on the sidelines of history are actually seeking to making history. As Archbishop Desmond Tutu said “If you are neutral in situations of injustice, you have chosen the side of the oppressor.

To perform now in Israel is to ignore the call of Palestinian civil society, and to endorse the Israeli apartheid regime. In the name of solidarity, justice and equality, and in the name of the people of Palestine, we urge you to cancel your concerts!

We look forward to hearing a positive response from you, and we would be happy to answer any of your questions regarding the BDS campaign.

 

Sincerely,

 

Zahia, Lorraine, Bruce and Dror, for the BDS Québec Coalition, and the 40 some organisations it represents : Alternatives ● ASSE ● Bateau pour Gaza ● BDS Concordia ● Centre d’appui aux Philippines ● Centre Justice et Foi ● Comité de solidarité avec la Palestine de Québec ● Comité de solidarité avec la Palestine de Trois-Rivières ● Conseil Central Montréal-Métropolitain de la CSN ● CSN ● CSN Construction Laurentides ● College and University Workers United (CUWU) ● Entraide Missionnaire ● Etudiant.e.s de premier cycle de Concordia ● Fédération des femmes du Québec (FFQ) ● FNEEQ ● Fondation Canado-Palestinienne du Québec ● Forum musulman canadien ● FRAPRU ● Conseil régional FTQ Montréal-Métropolitain ● Graduate Student Association Concordia ● Institut Simone de Beauvoir ● Ligue des Droits et Libertés ● Ligue internationale de lutte des peuples au Canada ● Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) ● Présence musulmane ● Regroupement des Algériens et Algériennes du Québec ● Québec Solidaire ● Regards palestiniens ● Réseau québécois des études féministes (RéQEF) ● Revue Relation ● SDHPP UdeM ● SDHPP UQAM ● Société St-Jean-Baptiste de Montréal ● SPHR Concordia ● SPHR McGill ● Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) Région du Québec ● Tadamon ● Voix Juives Indépendantes

 

cc : trhodes@patriotartistsagency.com, info@bruceallen.com, info@l-po.com

[1]              https://bdsmovement.net/news/palestinians-nick-cave-heed-our-non-violent-call-justice

http://www.bdsquebec.ca/

 

 BDSQuebec logo

Bryan Adams

admin@bryanadams.com

info@feldman-agency.com

vinny@feldman-agency.com

olivia@feldman-agency.com

 

Montréal, le 12 Octobre 2017

 

Cher Bryan Adams,

La Coalition BDS Québec souhaiterait obtenir des précisions sur votre intention de vous produire en Israël, les 4, 5 et 6 décembre prochains.

En 2014 vous avez courageusement défendu la population de Gaza souffrant à la fois d’un blocus implacable et d’une deuxième guerre en moins de cinq ans, laissant des milliers de morts et des dizaines de milliers de blessés, civils pour la plupart.

Bien sûr, tous les israéliens ne sont pas responsables de la souffrance des Palestiniens, de même que tous les habitants du Mississippi ne sont pas responsables des mesures homophobes de leur gouverneur. De plus, certains pensent que la musique n’a rien à voir avec tout ça.

Pourtant, le boycott est reconnu comme une tactique respectable, utile et légitime pour s’opposer aux mesures et aux pratiques illégales ou injustes des gouvernements. En refusant de jouer au Mississippi, et malgré les sacrifices que cela implique, vous avez rejoint les nombreux artistes qui, avant vous, avaient accepté de faire ce geste symbolique fort. En le faisant, vous contribuez à faire évoluer une situation tragique, au Mississippi comme en Palestine, ou ailleurs.

Cette lettre relaye un appel de la société civile palestinienne, qui s’inspire de la lutte anti-apartheid d’Afrique du Sud dans les années 1980. En 2005, elle a lancé cet appel international à la solidarité, par le boycott d’Israël, jusqu’à ce que cet Etat mette fin à ses injustices et respecte le droit international et les droits humains.

Depuis 2014, la situation n’a fait que s’aggraver. Les Palestiniens vivent une situation de ségrégation, avec de grandes difficultés de circulation au sein des territoires occupés par les colons, et une impossibilité de se rendre ou de sortir de Gaza.

Entre temps, ce sont maintenant 750.000 colons qui, avec l’aide de l’Etat israélien, occupent la Cisjordanie, tandis que plus de 140.000 Palestiniens ont été bannis de Jérusalem-Est occupée, bien que nés dans cette ville. Rien qu’en 2016, Israël a démoli ou confisqué 1093 bâtiments appartenant à des Palestiniens, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, laissant encore 1.600 Palestiniens sans domicile, près de la moitié d’entre eux étant des enfants[1].

Depuis maintenant plus de 10 ans, Gaza est soumise à un blocus illégal israélien, et deux millions de Palestiniens vivent dans des conditions effroyables. Un rapport des Nations Unies a déclaré en mars dernier que “le poids des preuves confirme, au-delà de tout doute raisonnable, qu’Israël est coupable d’imposer un régime d’apartheid au peuple palestinien, ce qui correspond à la commission de crime contre l’humanité”.

L’appel à la solidarité des Palestiniens a été entendu par des milliers d’artistes et de personnalités du monde culturel dans le monde entier, y compris en Israël. Un collectif de 500 artistes montréalais s’est ainsi engagé à boycotter Israël, dont Lhasa, Gilles Vigneault ou Richard Desjardins.

Au niveau international, parmi celles et ceux qui soutiennent l’appel au boycott, on trouve des artistes comme Annie Lennox, Lauryn Hill, Sinéad O’Connor, Cat Power, Cassandra Wilson, Vanessa Paradis, Natacha Atlas, Aziza Brahim, Roger Waters, Elvis Costello, Brian Eno, U2, Massive Attack, Jello Biafra, Jason Moran, Richard Bona, Eddie Palmieri, Salif Keita, les regrettés Gil Scott-Heron et John Berger, mais aussi Alice Walker, Gillian Slovo, Naomi Klein, Susan Sarandon, Emma Thompson, Mira Nair, Ken Loach, Mike Leigh, Danny Glover, Peter Brook ou Jean Luc Godard, artistes qui ont été mis au courant de la situation et des terribles injustices subies par les Palestiniens, et qui ont renoncé à se rendre en Israël, par geste de solidarité.

Entendez cet appel et ajoutez votre nom à cette prestigieuse liste d’artistes qui vont dans le sens de l’Histoire. Comme l’a dit l’Archevêque Desmond Tutu : « Si vous pensez être neutres dans des situations d’injustice, alors vous avez choisi le côté de l’oppresseur. »

Aujourd’hui, se produire en Israël c’est mépriser l’appel de la société civile palestinienne et cautionner l’apartheid israélien. Au nom de la solidarité, de la justice et de l’égalité, et au nom du peuple palestinien, nous vous demandons d’annuler vos concerts !

Dans l’attente d’une réponse de votre part, nous nous tenons à votre disposition pour tout renseignement supplémentaire quant à la campagne BDS.

Sincèrement,

 

Zahia, Lorraine, Bruce et Dror, pour la Coalition BDS Québec, et les quelques 40 organisations qu’elle représente : Alternatives ● ASSE ● Bateau pour Gaza ● BDS Concordia ● Centre d’appui aux Philippines ● Centre Justice et Foi ● Comité de solidarité avec la Palestine de Québec ● Comité de solidarité avec la Palestine de Trois-Rivières ● Conseil Central Montréal-Métropolitain de la CSN ● CSN ● CSN Construction Laurentides ● College and University Workers United (CUWU) ● Entraide Missionnaire ● Etudiant.e.s de premier cycle de Concordia ● Fédération des femmes du Québec (FFQ) ● FNEEQ ● Fondation Canado-Palestinienne du Québec ● Forum musulman canadien ● FRAPRU ● Conseil régional FTQ Montréal-Métropolitain ● Graduate Student Association Concordia ● Institut Simone de Beauvoir ● Ligue des Droits et Libertés ● Ligue internationale de lutte des peuples au Canada ● Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) ● Présence musulmane ● Regroupement des Algériens et Algériennes du Québec ● Québec Solidaire ● Regards palestiniens ● Réseau québécois des études féministes (RéQEF) ● Revue Relation ● SDHPP UdeM ● SDHPP UQAM ● Société St-Jean-Baptiste de Montréal ● SPHR Concordia ● SPHR McGill ● Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) Région du Québec ● Tadamon ● Voix Juives Indépendantes

 

cc : trhodes@patriotartistsagency.com, info@bruceallen.com, info@l-po.com

 

 

[1]      https://bdsmovement.net/news/palestinians-nick-cave-heed-our-non-violent-call-justice

 

 

 

 

Advertisements