Air Canada Terminates their Main Contract with Israel Aerospace Industries

Nov. 2, 2017
Canadian BDS Coalition Declares Partial Victory in #AirCanadaComplicity Campaign
(le français suit)

On November 1, 2017, we were informed in writing by Air Canada management that the 5-year contract with Israel Aerospace Industries Bedek Group for heavy maintenance on its B767 jets had been terminated early. That contract, reported to be worth tens of millions of dollars, was set to run until March 2019.

Air Canada offered no reason for dropping the contract other than to say it was due to a practice of reviewing such “arrangements on a regular basis” with all service providers. Air Canada also claimed in its letter that this process happened in “early 2017” and that the contract was transferred to “another provider in North America”.

However, we need to point out that this new information was only released after our #AirCanadaComplicity campaign was taking off and receiving increasing support both from within Canada and internationally. Unions representing hundreds of thousands of members (and their families) had signed on to the new Open Letter, as had groups in other countries from the U.S. to Norway, France, Germany, Belgium and Ireland to Australia. The Open Letter was a shortened version of a previous official letter to Air Canada, sent 4 months earlier, which received neither an acknowledgement nor an answer.

Air Canada also said in its letter that it still has one smaller contract with IAI, where “in compliance with international safety regulations that apply to all carriers, Bedek provides a certified aircraft engineer to do a check that is required on aircraft prior to departure of regularly scheduled return flights to Canada”. However, they noted that if any substantive problems are found during that check, then Air Canada dispatches its own employees to conduct the work.

They did not address the issue of the Sabra food products being part of the on-board menu on certain flights.

However, the Canadian BDS Coalition is pleased that the largest and most significant element of Air Canada’s involvement with Israel Aerospace Industries has been terminated. Given the recent publicity IAI has received in the international press in the last months, it is not surprising that any company would want to distance themselves from such a partner. First, we heard of a subsidiary of IAI being involved with building the U.S.-Mexico border wall and then just last week, the Israeli press reported that IAI was one of the 190 companies included on the United Nations upcoming blacklist for violating international law by doing business in the occupied Palestinian territories.

Although the issue of maintenance outsourcing is still ongoing and we will continue to pressure Air Canada regarding the carrying of Sabra products and their remaining small contract with IAI, we feel that this is a significant national victory for the #AirCanadaComplicity campaign. The Coalition wishes to thank all our supporters, both here in Canada and abroad, who made the difference in showing that justice for Palestinians can be achieved. The collective will and efforts of our strong movements for social justice cannot be denied!

============================================================

Le 1er novembre 2017, nous avons été informés par écrit par la direction d’Air Canada que le contrat de 5 ans avec Israël Aerospace Industries Bedek Group pour la maintenance lourde de ses biréacteurs B767 avait été résilié. Ce contrat, estimé à des dizaines de millions de dollars, devait durer jusqu’en mars 2019.

Air Canada n’a présenté aucune raison pour abandonner le contrat, sauf pour dire que cela était dû à une pratique consistant à examiner ces «arrangements de façon régulière» avec tous les fournisseurs de services. Air Canada a également affirmé dans sa lettre que ce processus s’était déroulé au début de 2017 et que le contrat avait été transféré à «un autre fournisseur en Amérique du Nord».

Cependant, nous devons souligner que cette nouvelle information n’a été publiée qu’après le lancement de notre campagne #AirCanadaComplicity et qu’elle a reçu un soutien croissant tant au Canada qu’à l’étranger. Les syndicats représentant des centaines de milliers de membres (et leurs familles) ont adhéré à la nouvelle lettre ouverte, tout comme des groupes dans d’autres pays, de la Norvège à l’Australie en passant par la France et l’Irlande. La lettre ouverte était une version abrégée d’une lettre officielle antérieure à Air Canada, envoyée quatre mois plus tôt, qui n’avait reçu ni accusé de réception ni réponse.

Air Canada a également déclaré dans sa lettre qu’elle avait encore un contrat plus petit avec IAI où «conformément aux règlements de sécurité internationaux qui s’appliquent à tous les transporteurs, Bedek fournit un ingénieur aéronautique certifié pour effectuer un contrôle qui est requis sur les avions avant le départ de vols de retour réguliers au Canada». Toutefois, ils ont noté que si des problèmes de fond sont décelés lors de ce contrôle, Air Canada envoie ses propres employés pour effectuer le travail.

Ils n’ont pas abordé la question des produits alimentaires Sabra faisant partie du menu à bord de certains vols.

Cependant, la Coalition canadienne BDS est heureuse que l’élément le plus significatif, c’est-à-dire, la participation d’Air Canada à Israel Aerospace Industries soit terminée. Compte tenu de la publicité récente que l’IAI a reçue dans la presse internationale au cours des derniers mois, il n’est pas surprenant que toute entreprise veuille se distancer d’un tel partenaire. Premièrement, nous avons entendu parler d’une filiale d’IAI participer à la construction du mur frontalier américano-mexicain. La semaine dernière, la presse israélienne a indiqué que l’IAI était l’une des 190 entreprises figurant sur la liste noire des Nations Unies pour violation du droit international en commerçant dans les territoires palestiniens occupés.

Même si la question de l’impartition de la maintenance est toujours en cours et que nous continuerons de faire pression sur Air Canada pour le transport des produits Sabra et de leur petit contrat avec IAI, nous estimons qu’il s’agit d’une victoire nationale importante pour la campagne #AirCanadaComplicity. Nous remercions tous nos partisans, ici au Canada et à l’étranger, qui ont fait la différence en montrant que la justice pour les Palestiniens peut être atteinte. La volonté collective et les efforts de nos puissants mouvements pour la justice sociale ne peuvent être niés!

 

 

Advertisements